Familysearch : une ressource numérique pour les hispanistes

Qu’est-ce-que Familysearch ?

Familysearch est un portail international de généalogie et de ressources en ligne lancé en 1999 par la Société généalogique d’Utah, elle-même créée en 1894 à Salt Lake City au sein de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

La mission généalogique de l’Eglise mormone

L’objectif de la Société généalogique d’Utah est de reconstituer l’arbre généalogique de l’humanité. Elle souhaite permettre aux mormons d’identifier leurs ancêtres et de sceller leurs liens familiaux selon le rite mormon, afin de pouvoir vivre éternellement en famille.

La théologie mormone prétend que les humains redeviennent esprits après leur mort. Mais les liens familiaux ne survivent qu’à condition d’être scellés au temple. Des cérémonies à posteriori peuvent toutefois être réalisées pour des ancêtres, en s’appuyant sur une généalogie documentée.

Du microfilm à la numérisation

La Société généalogique d’Utah s’intéresse à tous les documents d’archives susceptibles de contenir des informations généalogiques. Elle microfilme aux Etats-Unis depuis les années 1930, au Mexique depuis 1953, en Argentine depuis 1968 et au Chili depuis 1978. Tous les pays de langue espagnole ou portugaise sont concernés depuis les années 1980. Les microfilms sont stockés à Salt Lake City, tandis qu’une copie est cédée aux centres d’archives qui hébergent les documents originaux.

La société a par ailleurs initié en 1999 une campagne de numérisation systématique des microfilms qu’elle conserve, afin de les mettre en ligne sur leur portail numérique.

Quels types de documents peut-on y trouver ?

On y trouve essentiellement des fonds issus de centres d’archives publiques (nationaux, régionaux et municipaux) et ecclésiastiques. Sont privilégiés les fonds qui permettent de repérer des individus et d’identifier des liens familiaux : registres paroissiaux, registres d’état-civil, recensements, visites, registres notariés, testamentarias, bienes de difuntos, archives inquisitoriales et judiciaires, listes fiscales et électorales, fonds de dossiers nominatifs, archives consulaires, archives de l’immigration, listes d’employés, de soldats, de miliciens, de veuves, d’orphelins, de bénéficiaires d’une pension.

On y trouve également des outils de la recherche (guides, catalogues, inventaires), des périodiques publiés par des centres d’archives et de la bibliographie historique.

Effectuer une recherche sur Familysearch

Conditions d’accès

Il faut créer gratuitement un compte pour avoir accès aux ressources du portail. La majorité des ressources sont accessibles en ligne. Toutefois, en raison d’accords conclus avec les institutions propriétaires des originaux, une partie des ressources n’est consultable que dans un centre mormon d’histoire familiale (il en existait en 2011 plus de 4.600 dans 134 pays, le premier centre français fut ouvert à Versailles en 1980).

La recherche par document

https://www.familysearch.org/search/

Il s’agit d’une recherche peu pratique pour l’historien. Elle interroge la principale base de données du portail, c’est-à-dire les fonds qui ont été indexés nominativement par des bénévoles. En réalité, elle n’interroge qu’une infime partie des ressources disponibles, et les résultats affichés sont parfois déconnectés des images.

La recherche par lieu

https://www.familysearch.org/search/

Elle est plus pertinente. Elle permet de sélectionner sur la mappemonde un pays ou un état fédéral, donnant accès à une liste ciblée de ressources disponibles. Ce mode de recherche est très utile pour repérer des archives paroissiales, mais continuent de dissimuler une grande partie des ressources du portail.

La recherche par catalogue

https://www.familysearch.org/search/catalog/search/

C’est le mode de recherche le mieux adapté à la recherche en histoire. Il permet une recherche plus fine par :

  • Lieu (pays, région, commune, paroisse). Attention : les fonds concernant un même espace peuvent être indexés à différents niveau de juridiction (voir les exemples ci-dessous).
  • Titre et auteur. Pour accéder à la bibliographie et aux instruments de recherche numérisés.
  • Cote ou numéro de microfilm.
  • Sujets et mots clés.

Exemple 1 : Les archives concernant Quito sur Familysearch

Fonds Dates limites Nombres de microfilms
Protocolos notariales 1581-1813 450
Testamentarias 1579-1845 238
Indígenas 1579-1845 117
Esclavos 1655-1853 18
Registros militares 1721-1927 16
Hijos expósitos y naturales 1691-1893 7
Visitas 1667-1802 1
Cacicazgos 1606-1809 5

Exemple 2 : Quelques fonds notariés sur Familysearch

Ville Lieu indexé Dates limites Nombres de microfilms
Madrid Ville 1504-1845 + de 8.000
Puebla Ville 1528-1851 1.995
Guadalajara Ville 1583-1904 1.090
Guatemala Pays 1508-1898 881
Quito Ville 1581-1813 450
Buenos Aires Région 1584-1756 49

Exemple 3 : Les fonds d’archives judiciaires de Piura (Pérou) sur Familysearch

Juridiction Dates limites Nombre de microfilms
Cabildo 1587-1819 7
Corregimiento 1592-1785 20
Arzobispado 1627-1900 12
Intendencia 1785-1825 23
Gobierno Político Militar 1820-1827 6
Juzgado de 1ª instancia 1827-1832 3



Citer ce billet
Baptiste Bonnefoy (2021, 7 juillet). Familysearch : une ressource numérique pour les hispanistes. Études ibériques. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oyci

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search